Bruxelles News: 'Le Parlement européen envoie un double message sur le soutien de l’UE à la tauromachie dans la nouvelle politique agrico'

Bruxelles News: 'Le Parlement européen envoie un double message sur le soutien de l’UE à la tauromachie dans la nouvelle politique agrico'

  • Terça-feira, 27 de Outubro de 2020

  •      A+  A-

Le Parlement européen envoie un double message sur le soutien de l’UE à la tauromachie dans la nouvelle politique agrico

Le débat marathon de la semaine dernière au Parlement européen a abouti à une décision sur la politique agricole commune (PAC) de l’UE pour la prochaine période budgétaire (2021 – 2027).

À la fin, la plupart des députés européens de tous les groupes de partis politiques des États membres qui reçoivent un financement européen important pour leur agriculture ont voté pour le paquet et il a été adopté à une écrasante majorité de 425 voix pour et 212 contre.

Le débat s’est concentré sur de nombreux amendements à la proposition de la Commission sur la réforme de la PAC qui avait déjà été soumis en 2018 avant le Green Deal européen, y compris les stratégies de la ferme à l’assiette et de la biodiversité, qui avaient été présentés par la nouvelle Commission cette année. Il n’y a pas eu de soutien au Parlement pour renvoyer la proposition à la Commission pour une mise à jour.

Deux amendements concernaient la question controversée du financement de la tauromachie par l’UE, une question qui a été débattue pendant des années sans aucune solution. La tauromachie remonte à la période romaine. Aujourd’hui, l’Espagne est probablement le seul pays de l’UE qui considère qu’elle fait partie de son patrimoine national, même si le public aurait perdu tout intérêt pour elle, et qui la subventionne avec des fonds publics, y compris des fonds de l’UE.

«L’argent public ne doit pas être dépensé pour des activités violentes et agressives qui sont faites pour le divertissement, que ce soit au nom de la tradition ou de la culture», a commenté Olga Kikou, responsable de la compassion à World Farming EU.

«Être témoin de la souffrance animale pour le plaisir n’est tout simplement pas acceptable, quelle qu’en soit l’excuse. La société moderne ne devrait pas tolérer les corridas et autres pratiques similaires qui appartiennent au passé. »

Un amendement (1347), à l’exclusion de l’aide au revenu de base pour «la proportion de la superficie consacrée à la culture de pâturages, d’aliments pour animaux ou d’autres sources d’alimentation des animaux dont la destination finale est leur vente pour des activités liées à la tauromachie, à la fois par vente directe ou par l’intermédiaire , a été rejeté de justesse.

En revanche, un autre amendement (1352), excluant les «revenus de soutien couplés» pour «le nombre de têtes de bétail dont la destination finale est la vente pour des activités liées à la tauromachie, à la fois par vente directe et par des intermédiaires», a été accepté par environ la même marge.

Impact des modifications

Chaque agriculteur reçoit le premier type de soutien sous la forme d’un paiement découplé annuel par hectare éligible, indépendamment des activités spécifiques. Le soutien couplé peut cibler l’aide à un secteur ou sous-secteur agricole spécifique en difficulté. Les autorités nationales décident des octrois de soutien couplé. Alors, quel impact les deux décisions auront-elles sur le financement européen de la corrida?

L’eurodéputée Anja Hazekamp (Pays-Bas, GUE / NGL) a répondu que l’amendement adopté comprend un considérant qui dit que l’UE «ne devrait pas fournir de soutien aux agriculteurs dont les activités comprennent l’élevage de taureaux pour la tauromachie». Cela ne suggérerait aucun financement pour la corrida.

Les deux amendements sur la tauromachie avaient été proposés par les Verts / Alliance libre européenne (Verts / ALE) au Parlement.

L’eurodéputé Francisco Guerreiro (Portugal, Verts / ALE) a déclaré au Brussels Times que son parti était heureux qu’un amendement visant à restreindre le financement de la PAC aux corridas ait été intégré dans la position du Parlement. La raison pour laquelle un seul amendement a été accepté n’est pas claire. L’analyse des votes montre que plusieurs députés du groupe des socialistes et démocrates (S&D) se sont abstenus de soutenir l’autre amendement.

En Espagne, il semble que le Unión de Criadores de Toros de Lidia (UCTL) (Union espagnole des éleveurs de taureaux) a l’intention de porter l’affaire devant la Cour européenne de justice.

«De mon point de vue, les citoyens de l’UE sont ceux qui ont une affaire valable à saisir par le tribunal, car c’est leur argent – qui devrait être utilisé pour produire de la nourriture – qui est utilisé pour torturer ces animaux et amuser certaines personnes, », A déclaré le député Guerrerio.« J’espère que notre amendement survivra désormais aux négociations interconstitutionnelles et deviendra une première étape vers la fin des corridas dans l’UE.

Il a ajouté que l’amendement taurin est plus qu’une question symbolique pour les partisans du bien-être animal. «C’était en fait la seule bonne chose en termes de bien-être animal qui ait survécu au vote au parlement.»

Désormais, lorsque le Conseil et le Parlement, en tant que colégislateurs, auront convenu de leurs positions sur la future PAC, ils entameront des négociations tripartites (trilogue) avec la Commission, en vue de parvenir à un accord global.

À la suite d’une demande antérieure du Parlement, la Commission a publié en mai un une analyse des liens entre la PAC et le Green Deal. La Commission est d’avis que la proposition de réforme de la PAC est compatible avec les ambitions du Green Deal, mais a admis que des mesures supplémentaires sont nécessaires pour rendre la future PAC pleinement compatible avec le Green Deal et ses stratégies.

M. Apelblat

 

Disponível aqui.


Partilhar artigo

A ler também...

Ensd Europe: 'Commission must clarify what is ‘natural’, say MEPs'
  • Geral
  • Ensd Europe: 'Commission must clarify what is ‘natural’, say MEPs'

    Sábado, 27 de Fevereiro de 2021

    LER MAIS
    France 24: 'Talking Europe Animal welfare in farming: Europeans demand higher standards'
  • France 24
  • France 24: 'Talking Europe Animal welfare in farming: Europeans demand higher standards'

    Sexta-feira, 26 de Fevereiro de 2021

    LER MAIS
    La Relève: 'Plus de 119 politiques dénoncent des failles graves dans l’évaluation des pesticides, qui minimisent leur toxicité'
  • Geral
  • La Relève: 'Plus de 119 politiques dénoncent des failles graves dans l’évaluation des pesticides, qui minimisent leur toxicité'

    Quinta-feira, 25 de Fevereiro de 2021

    LER MAIS
    Secrets Toxiques: '119 députés européens, français et sénateurs français dénoncent les failles dans l’évaluation des pesticides et exigent que l’EFSA change ses pratiques toxiques'
  • Geral
  • Secrets Toxiques: '119 députés européens, français et sénateurs français dénoncent les failles dans l’évaluation des pesticides et exigent que l’EFSA change ses pratiques toxiques'

    Quinta-feira, 25 de Fevereiro de 2021

    LER MAIS
    The Parliament Magazine: 'MEPs throw weight behind call to end use of cages for farmed animals in EU'
  • The Parliament Magazine
  • The Parliament Magazine: 'MEPs throw weight behind call to end use of cages for farmed animals in EU'

    Quinta-feira, 25 de Fevereiro de 2021

    LER MAIS
    Vegan Food & Living: 'Petition to stop the EU plant-based dairy ban hits 300,000 signatures'
  • Geral
  • Vegan Food & Living: 'Petition to stop the EU plant-based dairy ban hits 300,000 signatures'

    Quarta-feira, 24 de Fevereiro de 2021

    LER MAIS
    Verdens Skove: '65 parlamentsmedlemmer kræver at Portugals statsminister stopper MERCOSUR-handelsaftalen'
  • Geral
  • Verdens Skove: '65 parlamentsmedlemmer kræver at Portugals statsminister stopper MERCOSUR-handelsaftalen'

    Quarta-feira, 24 de Fevereiro de 2021

    LER MAIS
    Plant Based News: 'What Is The Dairy Ban? Petition To Scrap Amendment 171 Exceeds 300,000 Signatures'
  • Geral
  • Plant Based News: 'What Is The Dairy Ban? Petition To Scrap Amendment 171 Exceeds 300,000 Signatures'

    Terça-feira, 23 de Fevereiro de 2021

    LER MAIS
    Jornalistas Livres: 'Países europeus sinalizam que não pretendem ratificar acordo UE-Mercosul em razão da política ambiental do Brasil'
  • Jornalistas Livres
  • Jornalistas Livres: 'Países europeus sinalizam que não pretendem ratificar acordo UE-Mercosul em razão da política ambiental do Brasil'

    Terça-feira, 23 de Fevereiro de 2021

    LER MAIS
    Bruxelles News: 'Le Brésil veut « améliorer » l’accord commercial entre le Mercosur et l’UE'
  • Geral
  • Bruxelles News: 'Le Brésil veut « améliorer » l’accord commercial entre le Mercosur et l’UE'

    Terça-feira, 23 de Fevereiro de 2021

    LER MAIS

    mais notícias